A la Une

Soirée Jeux Samedi 17 Novembre 2018 20H30 au Bar du Pilou
Nous espérons vous retrouver nombreux pour vivre ensemble un moment agréable de convivialité...
Lire la suite En savoir plus
Compte Rendu de la séance du Conseil Municipal du14/09/2018
Procès Verbal du Conseil Municipal
Lire la suite En savoir plus

Avis de la Mairie
La Mairie est déplacé à la Bibliothèque communale à compter du lundi 9 avril 2018 jusqu’au 31 janvier 2019.
Lire la suite En savoir plus


Vidéo
SEGAL’ARTS 2018 - extraits 1er journée
https://youtu.be/XiuARU-WJlk
Lire la suite En savoir plus

SEGAL’ARTS 2018 deuxième jour
https://youtu.be/OLNfLiCnQPE
Lire la suite En savoir plus

REPORTAGE FR 3 du 14 mai 2017 sur le BAR DU PILOU
https://www.youtube.com/watch?v=yjw...
Lire la suite En savoir plus

Actualité Pour découvrir tous les grands sites de MIDI-PYRÉNÉES
Visiter ce site

Les chantiers citoyens de l’association DECLAM’
Visiter ce site

Grand Figeac
Visiter ce site





Pounti
Version imprimable de cet article Version imprimable

Ingrédients (pour 8 personnes)

• 3 tiges de bettes (on n’emploie que le vert)
• 150g de jambon d’York ou du jambon de pays
• 120g de lard de poitrine demi sel
• 300g de pruneaux moelleux
• 1 oignon
• 1 bouquet de persil
• 5 oeufs
• 250g de farine
• 0,5l de lait
• 25g de beurre
• Sel, poivre, sucre
• 1 bol de thé léger

Mettre les pruneaux à gonfler dans le thé tiède, légèrement sucré. Laver les feuilles de bettes, les égoutter et les sécher. Peler l’oignon. Hacher grossièrement les bettes, l’oignon, le lard, le jambon et le persil.
Faire chauffer le four thermostat 6½ (200°c). Mettre la farine dans une terrine, ajouter petit à petit le lait froid en remuant avec une cuillère en bois puis incorporer les oeufs entiers un à un en travaillant chaque fois longuement la pâte. Poivrer. Incorporer le hachis d’herbes et de viande en travaillant la pâte. Ajouter les pruneaux bien égouttés.
Beurrer un grand plat à gratin, y verser la préparation et faire cuire au moins 1 heure. Verifier la cuisson avec le lame d’un couteau – elle doit ressortir très nette.
Personnellement, je fais toujours cuire mon pounti dans une cocotte en fonte que je chemise avec de fines bardes de lard. Je fais toujours chauffer ma cocotte bardée de lard avant d’y verser la préparation ; cela permet d’obtenir une croûte dorée.