A la Une

Soirée Jeux Samedi 18 Novembre 2017 à 20H30 au Pilou
L’association du Pilou est heureuse de vous inviter à une soirée jeux...
Lire la suite En savoir plus
Compte Rendu du Conseil Minicipal du 31 Octobre 2017
Procès-Verbal de la séance du 31 Octobre 2017 du Conseil Municipal..
Lire la suite En savoir plus

Compte Rendu du Conseil Municipal du 3 Octobre 2017
Séance du 3 octobre 2017
Lire la suite En savoir plus


Actualité

SIP : Service d’Information Publique MIDI-PYRENEES
Visiter ce site

Comité Régional de Tourisme MIDI-PYRENEES
Visiter ce site

Pour découvrir tous les grands sites de MIDI-PYRÉNÉES
Visiter ce site

Les chantiers citoyens de l’association DECLAM’
Visiter ce site

Grand Figeac
Visiter ce site

Accueil du site > PATRIMOINE > Histoire > Prendeignes, une commune en devenir…

Prendeignes, une commune en devenir…
Version imprimable de cet article Version imprimable

Prendeignes, une commune en devenir

Prendeignes suit l’évolution démographique de nombreuses communes rurales proches d’une ville chef de lieu de canton : ici Figeac.

Après une période de régression démographique, la population est de nouveau en augmentation permanente depuis une dizaine d’années. Celle-ci s’élève en 2010 à 214 habitants en résidence principale. Elle se répartit sur 37 hameaux ou lieux dits parfois constitués d’une seule maison. Le bourg, à lui seul, regroupe une cinquantaine d’habitants.

Cette augmentation de population est en partie due à l’arrivée de jeunes retraités, de personnes issues de la communauté européenne et de jeunes couples qui s’installent soit dans les logements communaux, des locations privées ou dans de nouvelles habitations. .

Notons encore une forte progression temporaire de la population à partir du mois de mai jusqu’à fin octobre. 52 résidences secondaires sont occupées soit par des retraités, soit par des vacanciers pour la plupart propriétaires de leur habitat.

Le nombre de personnes retraitées est important : au total 73 personnes dont 36 agriculteurs parfois d’un âge avancé et 37 personnes appartenant à des catégories socioprofessionnelles diverses. Avec ces nouveaux arrivants, la population de notre commune change progressivement .Les agriculteurs sont moins nombreux ; d’autres catégories s’installent.

On a là un apport de population qui constitue un renouvellement très varié d’histoires personnelles.

Une lente mutation sociologique.

Les agriculteurs constituent toujours, malgré leur nombre restreint, la dominante économique de notre commune qui compte peu d’artisans.

Leur métier a évolué vers l’élevage ou pour l’un d’entre eux la transformation de ses propres productions. 12 familles, qui font preuve d’un réel dynamisme.

Dans certains cas, le conjoint exerce une activité rémunérée ailleurs, ce qui crée un lien permanent avec d’autres lieux de vie.

Les autres catégories sociales, pour la plupart venues d’ailleurs, sont en forte progression, signe de la lente mutation du milieu rural

Peut-on parler de rajeunissement ?

Il ne peut s’agir, pour l’instant, que d’un léger frisson. La moyenne d’âge reste élevée. Mais le nombre des jeunes enfants progresse avec l’arrivée de nouveaux arrivants.

Renouvellement et rajeunissement constituent donc une richesse et un espoir pour la commune.

courbe de la population de 1801 à 2009

Portfolio

courbe de la population de 1801 à 2009