A la Une

Soirée Jeux Samedi 18 Novembre 2017 à 20H30 au Pilou
L’association du Pilou est heureuse de vous inviter à une soirée jeux...
Lire la suite En savoir plus
Compte Rendu du Conseil Minicipal du 31 Octobre 2017
Procès-Verbal de la séance du 31 Octobre 2017 du Conseil Municipal..
Lire la suite En savoir plus

Compte Rendu du Conseil Municipal du 3 Octobre 2017
Séance du 3 octobre 2017
Lire la suite En savoir plus


Actualité

SIP : Service d’Information Publique MIDI-PYRENEES
Visiter ce site

Comité Régional de Tourisme MIDI-PYRENEES
Visiter ce site

Pour découvrir tous les grands sites de MIDI-PYRÉNÉES
Visiter ce site

Les chantiers citoyens de l’association DECLAM’
Visiter ce site

Grand Figeac
Visiter ce site

Accueil du site > PATRIMOINE > Histoire > l’Arrivée des premiers tracteurs à Prendeignes

l’Arrivée des premiers tracteurs à Prendeignes
Version imprimable de cet article Version imprimable

HISTOIRE LOCALE

L’arrivée des premiers tracteurs à Prendeignes

Petite interview de Paul par Christian

Christian : Quand le premier tracteur est arrivée à Prendeignes ? et qui l’a acheté ?

Paul : Le Premier tracteur a été acheté en 1948 par un agriculteur, Monsieur Ser du bourg, c’était un Ferguson essence 3 vitesses à relevage hydraulique.

Christian : Était-il équipé ?

Paul : Oui, nous avons vu arriver les premières barre de coupe,charrue et un extirpateur. Ce fut une révolution. Nous passions de la charrue tirée par des animaux à un outillage moderne.

Christian : Et ensuite, cela a-t-il poussé d’autres agriculteurs à s’équiper ?

JPG - 107.5 ko
Un des premiers tracteurs à Prendeignes

Paul : Il a fallu attendre 3 ans. En 1951, Monsieur Genot de la Goubie a acheté un Ferguson transformé en diesel 2 temps( moteur Picard ) avec un matériel identique au précèdent. Cela lui a permis de tracter des engins agricoles lourds et de travailler dans d’autres fermes. Puis Monsieur Berthier de la Galtayrie s’est équipé d’un Mac Cormick pour sortir du bois et faire tourner sa scie. II était scieur de long. La même année, ma famille , Foulquié du Bourg, a acheté un Pony par l’intermédiaire de monsieur Gres de St Jean Mirabel, qui mettait en relation acheteur et vendeur. Il a fallu aller le chercher dans la région toulousaine, à Pinsaguel. C’était le 3èm tracteur que Monsieur Gres vendait dans le Pays.

Christian : Monsieur Gres a-t-il continué ce travail d’intermédiaire ?

Paul : Oui et non. Il est devenu négociant en tracteur d’occasion. Il les achetait dans le nord de la France, une région fortement agricole. La bas, les agriculteurs abandonnaient leurs Mac Cormick, Pony, Cub pour un matériel plus puissant et les revendaient ici. Ensuite, il a poussé ses achats jusqu’en Angleterre.

Christian : Ce développement a-t-il touché Prendeignes ?

Paul : Oui, surtout après les froids de l’hiver 56. A partir de 1957, beaucoup de familles se sont procuré ces fameux Pony ( que l’on peut encore voir exceptionnellement dans certains fonds de grange ) .

JPG - 57.1 ko
exposition de tracteurs à Prendeignes

Et depuis, les agriculteurs sont devenus de moins en moins nombreux....et le matériel agricole de plus en plus puissant. Un écrivain corrézien, autrement dit notre voisin, Claude Michelet a très bien raconté ces évolutions dans deux romans, « Des grives aux loups » et « Les palombes ne passeront plus » ( voir la bibliothèque de Prendeignes )

La Suite à nos lecteurs : si cet article vous a intéressé, si vous possédez des photos de matériel agricole, si vous avez des compléments d’informations à donner, des anecdotes à raconter, nous serions heureux de les publier dans un prochain numéro. vous pouvez pour ce faire contacter Christian Souiry ou Marie-Josiane Lacout.

Si vous êtes intéressé par les vieux tracteurs vous pouvez les retrouver à l’adresse suivante : http://vieilles.soupapes.free.fr