A la Une

SÉGAL’ARTS 2020 REPORTÉ
C’est le cœur gros que nous vous annonçons que la 16ème édition du festival Ségal’Arts qui devait avoir lieu du 31 juillet au 2 août est reportée du 30 juillet au 1er août 2021.
Lire la suite En savoir plus
Compte-Rendu du Conseil Municipal du Mardi 4 Mars 2020
PROCÈS – VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL Séance du mardi 4 mars 2020 ...
Lire la suite En savoir plus

Compte-Rendu du Conseil Municipal du 28 janvier 2020
Procès Verbal du Conseil Municipal du 28 Janvier 2020...
Lire la suite En savoir plus


Vidéo
Fête Votive 2019 Prendeignes
https://youtu.be/7pgYIOZGmuE
Lire la suite En savoir plus

Ségal’Arts 2019 Prendeignes
https://youtu.be/YEXHl7c0-gQ
Lire la suite En savoir plus

REPORTAGE MON PLUS BEAU VILLAGE 2018
https://youtu.be/fG4bL79x_xE
Lire la suite En savoir plus

Actualité Pour découvrir tous les grands sites de MIDI-PYRÉNÉES
Visiter ce site

Les chantiers citoyens de l’association DECLAM’
Visiter ce site

Grand Figeac
Visiter ce site




Accueil du site > LA VIE SOCIALE > Festivités et Autres Animations > FESTIVAL SEGAL’ARTS 2011 (5 et 6 août)

FESTIVAL SEGAL’ARTS 2011 (5 et 6 août)
Version imprimable de cet article Version imprimable

Succès du festival Ségal’Arts

Une fois le dernier coup de balai passé, la dernière table et les derniers bancs rangés, c’est l’heure pour les festivals, les grands comme les petits, de faire le bilan. À chaud ce ne sont que les premières impressions, les chiffres arriveront bientôt mais déjà plus de 600 spectateurs ont été comptabilisés. Là, on va juste se demander ce que l’on en a pensé, comment était cette 7e édition de Ségal’Arts à Prendeignes.

JPG - 33 ko

Une chose est sûre, cette année le mauvais temps n’a pas été un acteur principal et c’est tant mieux. Même si une méchante averse a un peu perturbé le spectacle « Tranchées de vie » samedi, elle n’a pas empêché sa bonne conclusion. Elle n’a pas affolé non plus le public venu nombreux. De l’avis de beaucoup cette édition fut un bon cru avec un programme peut-être moins fourni que l’année précédente mais qui au final correspondait mieux à la philosophie du festival. Ainsi il était possible en venant les deux jours de voir l’ensemble des spectacles proposés sans arriver pour autant à saturation._

JPG - 24.5 ko

Depuis l’après-midi et jusque dans la nuit on pouvait choisir entre deux options, savourer l’ombre des châtaigniers et se laisser porter par les spectacles dans le village ou préférer les activités plus sportives et suivre l’inédite randonnée-spectacle proposée par Le Petit Théâtre de Pain. Il fallait s’équiper un peu, chaussures, chapeau, bouteille d’eau, pour aller de tableaux en tableaux au milieu des hameaux, des bois et des champs de Prendeignes. Une occasion pour beaucoup, même certains prendeignois, de découvrir la commune et le théâtre autrement. Le sujet abordant la résistance sous toutes ses formes revêtait une saveur particulière dans ses lieux qui, on s’en doute, n’ont pas toujours au cours du temps connu la sérénité de ces deux journées festives. Ce calendrier concis et pratique a également permis aux villageois de se réapproprier le festival, grâce à une organisation maintenant bien rodée, on pouvait accueillir dignement les artistes et le public mais aussi voir les spectacles et participer à la fête._

JPG - 35.8 ko

Cette année, même s’il n’y avait pas de thème particulier, les spectacles nous faisaient voyager, de ces voyages qui débutent derrière la porte et peuvent vous emmener à l’autre bout du Monde. Découvrir l’Afrique ou le Ségala peut être une aventure tout autant épique. Et comme Prendeignes ne s’est imposé aucun carcan de forme ou de style, le théâtre, le cirque, le conte ou la musique ont tour à tour permis ces voyages immobiles et dépaysant. Enfin, le rôle des Prendeignois ne s’est pas limité à la logistique du festival puisque Le Petit Théâtre du Ségala avait concocté quelques friandises. L’an dernier c’était tout un spectacle qui était proposé mais cette année, nouvelle forme, le fil rouge servait d’introduction ou de liaison entre les spectacles avec des petits textes fins et bien choisis comme liants à cette sauce sucrée-salée préparée par l’association Le Pilou. Quoi qu’il en soit et toujours à chaud, c’est le moment de remercier les partenaires publics et privés, les artistes, les techniciens, les bénévoles et surtout le public qui ont assuré le succès de cette nouvelle édition de Ségal’Arts.

À l’année prochaine.

Voici quelques moments saisis pendant ces 2 journées/

JPG - 82.1 ko
JPG - 54.1 ko
JPG - 93 ko
JPG - 98.4 ko
JPG - 78.7 ko
JPG - 67.7 ko